Le retour du Gamma Goochie

LE RETOUR DU GAMMA GOOCHIE

Le retour du Gamma Goochie sur Radio MNE.

Cela faisait plusieurs années que l’on attendait le retour du duo le plus électrisant de la MNE : dj Bush & Fanaf ! Les plus fidèles et les moins jeunes se rappellent encore de leurs intrusions radiophoniques à la WNE : savant mélange de rocks primitifs et d’interventions érudites entrecoupés par des advertising de films d’exploitations de la grande époque (en bref, tout un programme).

A l’heure où le vintage est devenu une mode, c’est quasi 70 années de musiques populaires, aux accents anglo-saxons et passées au peigne fin, qui ravivent les flammes chaudes de l’enfer du rock.

Du Rockabilly les plus hoquetants d’un « Herbie Duncan » aux frasques délirantes d’un « Jack Starr » (croisement entre Hasil Adkins et Lon Chaney Jr.). Des prêches des sermons anti-rock de l’obscur Révérend Elder Beck au prosélytisme pro-LSD d’un certain Pastor John Rydgren.

Little Richard chanteur de petite chorale ?

Du sulfureux Frat-Punk des Gentry’s (dont l’unique galette n’est sortie à l’époque qu’à 5 exemplaires) à l’Acid-Psych de Adjeef The Poet (chaînons manquant entre un primate beatnik et Timothy Leary) en passant par les plus puissants shooters de Rhythm ‘n’ Blues comme Bunker Hill ou Screamin’ Joe Neal (qui font sans conteste passer Little Richard ou Esquerita pour des chanteurs de petite chorale se nourrissant encore au petit lait), jusqu’à l’Exotica des obscurs Ole Miss Down Beats de Memphis (ayant perdu leur Geraldine au fond d’une jungle).

LE RETOUR DU GAMMA GOOCHIE
c’est tout ça et voir plus…

Plus, vous avez dit plus ? Evidemment, car les collectionneurs d’obscures instros ou de surfs rapides à la Swanks ou The Invaders ainsi que les fans de novelty songs à la Johnny & The Baa-Baas ou Johnny Buckett ne sont également jamais en reste. De même pour ceux qui ne vivent que pour le punk-rock des années 70 (et qui ont compris depuis fort longtemps que sans Jesse Hector et ses Hammersmith Gorilla il n’y aurait peut être jamais eu de punk en Angleterre. Idem aux Etats-Unis avec un groupe comme les Electric Eels, qui dès ’73, du fin fond de Cleveland, poussait la chansonnette avec une voix encore plus nasillarde et une tronche plus déconfite que Johnny Rotten himself).

Plus déconfit que Johnny Rotten !

Il est clair que cette lecture de l’histoire du rock raconté par DJ Bush et Fanfan est loin d’être celle racontée par la plupart des journalistes vendus ou écrivains de l’intelligentsia rock qui ne savent que prêcher les mêmes inepties que l’on entend depuis des décennies (« le rock a été créé par les noirs », « le rock a été créé par Elvis », ou mieux encore, « sans les Beatles, il n’y aurait jamais eu de punk »). En résumé, et je pense que vous l’aurez compris: LE RETOUR DU GAMMA GOOCHIE c’est enfin LA DOSE de caviar mensuel pour mélomane ayant l’habitude de manger du pâté de foie.

Cependant et pour finir, comme indiqué sur le nouveau flyer de l’émission (bon pour introduction ou comme épitaphe):

« AVERTISSEMENT : Les animateurs de cette émission écoutent ces styles musicaux depuis l’âge de 7 ans. Ils sont maintenant inaptes pour occuper un emploi conventionnel. La nature addictive de ces musiques peut endommager votre santé mentale, aussi nous ne pouvons pas garantir que l’écoute de cette émission ne vous pas mettra pas en danger ».

Après ça, plus d’excuse! ceux qui n’auront pas allumé leur ordinateur mardi 22 avril dès 21h sur radiomne.com, seront bons pour une sorte de prescription tout droit tirée de l’Exorciste de William Friedkin. C’est-à-dire: va sucer des bites en enfer!

Sucks cocks in hell, motherfucker !

LE RETOUR DU GAMMA GOUCHIE NOUVEAUTES CRYPT RECORDS by Radio Mne on Mixcloud

Les débuts du Punk francophone! by Radio Mne on Mixcloud

Le Retour du Gamma Goutchie : 1977 en Angleterre l’intégrale!!!! by Radiomne on Mixcloud

Le retour du Gamma Goutchie dans les Ninetiiiies by Radio Mne on Mixcloud

Le Retour du Gamma Goochie N°3 : MY GRANDFATHER WAS A GUITAR HERO by Radio Mne on Mixcloud

Le retour du Gamma Goochie #2 by Radio Mne on Mixcloud

Le retour du Gamma Gouchie émission N°1 by Radio Mne on Mixcloud

LE RETOUR DU GAMMA GOOCHIE

Le retour du Gamma Goochie sur Radio MNE.

Cela faisait plusieurs années que l’on attendait le retour du duo le plus électrisant de la MNE : dj Bush & Fanaf ! Les plus fidèles et les moins jeunes se rappellent encore de leurs intrusions radiophoniques à la WNE : savant mélange de rocks primitifs et d’interventions érudites entrecoupés par des advertising de films d’exploitations de la grande époque (en bref, tout un programme).

A l’heure où le vintage est devenu une mode, c’est quasi 70 années de musiques populaires, aux accents anglo-saxons et passées au peigne fin, qui ravivent les flammes chaudes de l’enfer du rock.

Du Rockabilly les plus hoquetants d’un « Herbie Duncan » aux frasques délirantes d’un « Jack Starr » (croisement entre Hasil Adkins et Lon Chaney Jr.). Des prêches des sermons anti-rock de l’obscur Révérend Elder Beck au prosélytisme pro-LSD d’un certain Pastor John Rydgren.

Little Richard chanteur de petite chorale ?

Du sulfureux Frat-Punk des Gentry’s (dont l’unique galette n’est sortie à l’époque qu’à 5 exemplaires) à l’Acid-Psych de Adjeef The Poet (chaînons manquant entre un primate beatnik et Timothy Leary) en passant par les plus puissants shooters de Rhythm ‘n’ Blues comme Bunker Hill ou Screamin’ Joe Neal (qui font sans conteste passer Little Richard ou Esquerita pour des chanteurs de petite chorale se nourrissant encore au petit lait), jusqu’à l’Exotica des obscurs Ole Miss Down Beats de Memphis (ayant perdu leur Geraldine au fond d’une jungle).

LE RETOUR DU GAMMA GOOCHIE
c’est tout ça et voir plus…

Plus, vous avez dit plus ? Evidemment, car les collectionneurs d’obscures instros ou de surfs rapides à la Swanks ou The Invaders ainsi que les fans de novelty songs à la Johnny & The Baa-Baas ou Johnny Buckett ne sont également jamais en reste. De même pour ceux qui ne vivent que pour le punk-rock des années 70 (et qui ont compris depuis fort longtemps que sans Jesse Hector et ses Hammersmith Gorilla il n’y aurait peut être jamais eu de punk en Angleterre. Idem aux Etats-Unis avec un groupe comme les Electric Eels, qui dès ’73, du fin fond de Cleveland, poussait la chansonnette avec une voix encore plus nasillarde et une tronche plus déconfite que Johnny Rotten himself).

Plus déconfit que Johnny Rotten !

Il est clair que cette lecture de l’histoire du rock raconté par DJ Bush et Fanfan est loin d’être celle racontée par la plupart des journalistes vendus ou écrivains de l’intelligentsia rock qui ne savent que prêcher les mêmes inepties que l’on entend depuis des décennies (« le rock a été créé par les noirs », « le rock a été créé par Elvis », ou mieux encore, « sans les Beatles, il n’y aurait jamais eu de punk »). En résumé, et je pense que vous l’aurez compris: LE RETOUR DU GAMMA GOOCHIE c’est enfin LA DOSE de caviar mensuel pour mélomane ayant l’habitude de manger du pâté de foie.

Cependant et pour finir, comme indiqué sur le nouveau flyer de l’émission (bon pour introduction ou comme épitaphe):

« AVERTISSEMENT : Les animateurs de cette émission écoutent ces styles musicaux depuis l’âge de 7 ans. Ils sont maintenant inaptes pour occuper un emploi conventionnel. La nature addictive de ces musiques peut endommager votre santé mentale, aussi nous ne pouvons pas garantir que l’écoute de cette émission ne vous pas mettra pas en danger ».

Après ça, plus d’excuse! ceux qui n’auront pas allumé leur ordinateur mardi 22 avril dès 21h sur radiomne.com, seront bons pour une sorte de prescription tout droit tirée de l’Exorciste de William Friedkin. C’est-à-dire: va sucer des bites en enfer!

Sucks cocks in hell, motherfucker !

Le Retour du Gamma Goochie N°3 : MY GRANDFATHER WAS A GUITAR HERO by Radio Mne on Mixcloud

Le retour du Gamma Goochie #2 by Radio Mne on Mixcloud

Le retour du Gamma Gouchie émission N°1 by Radio Mne on Mixcloud

LE RETOUR DU GAMMA GOOCHIE

Le retour du Gamma Goochie sur Radio MNE.

Cela faisait plusieurs années que l’on attendait le retour du duo le plus électrisant de la MNE : dj Bush & Fanaf ! Les plus fidèles et les moins jeunes se rappellent encore de leurs intrusions radiophoniques à la WNE : savant mélange de rocks primitifs et d’interventions érudites entrecoupés par des advertising de films d’exploitations de la grande époque (en bref, tout un programme).

A l’heure où le vintage est devenu une mode, c’est quasi 70 années de musiques populaires, aux accents anglo-saxons et passées au peigne fin, qui ravivent les flammes chaudes de l’enfer du rock.

Du Rockabilly les plus hoquetants d’un « Herbie Duncan » aux frasques délirantes d’un « Jack Starr » (croisement entre Hasil Adkins et Lon Chaney Jr.). Des prêches des sermons anti-rock de l’obscur Révérend Elder Beck au prosélytisme pro-LSD d’un certain Pastor John Rydgren.

Little Richard chanteur de petite chorale ?

Du sulfureux Frat-Punk des Gentry’s (dont l’unique galette n’est sortie à l’époque qu’à 5 exemplaires) à l’Acid-Psych de Adjeef The Poet (chaînons manquant entre un primate beatnik et Timothy Leary) en passant par les plus puissants shooters de Rhythm ‘n’ Blues comme Bunker Hill ou Screamin’ Joe Neal (qui font sans conteste passer Little Richard ou Esquerita pour des chanteurs de petite chorale se nourrissant encore au petit lait), jusqu’à l’Exotica des obscurs Ole Miss Down Beats de Memphis (ayant perdu leur Geraldine au fond d’une jungle).

LE RETOUR DU GAMMA GOOCHIE
c’est tout ça et voir plus…

Plus, vous avez dit plus ? Evidemment, car les collectionneurs d’obscures instros ou de surfs rapides à la Swanks ou The Invaders ainsi que les fans de novelty songs à la Johnny & The Baa-Baas ou Johnny Buckett ne sont également jamais en reste. De même pour ceux qui ne vivent que pour le punk-rock des années 70 (et qui ont compris depuis fort longtemps que sans Jesse Hector et ses Hammersmith Gorilla il n’y aurait peut être jamais eu de punk en Angleterre. Idem aux Etats-Unis avec un groupe comme les Electric Eels, qui dès ’73, du fin fond de Cleveland, poussait la chansonnette avec une voix encore plus nasillarde et une tronche plus déconfite que Johnny Rotten himself).

Plus déconfit que Johnny Rotten !

Il est clair que cette lecture de l’histoire du rock raconté par DJ Bush et Fanfan est loin d’être celle racontée par la plupart des journalistes vendus ou écrivains de l’intelligentsia rock qui ne savent que prêcher les mêmes inepties que l’on entend depuis des décennies (« le rock a été créé par les noirs », « le rock a été créé par Elvis », ou mieux encore, « sans les Beatles, il n’y aurait jamais eu de punk »). En résumé, et je pense que vous l’aurez compris: LE RETOUR DU GAMMA GOOCHIE c’est enfin LA DOSE de caviar mensuel pour mélomane ayant l’habitude de manger du pâté de foie.

Cependant et pour finir, comme indiqué sur le nouveau flyer de l’émission (bon pour introduction ou comme épitaphe):

« AVERTISSEMENT : Les animateurs de cette émission écoutent ces styles musicaux depuis l’âge de 7 ans. Ils sont maintenant inaptes pour occuper un emploi conventionnel. La nature addictive de ces musiques peut endommager votre santé mentale, aussi nous ne pouvons pas garantir que l’écoute de cette émission ne vous pas mettra pas en danger ».

Après ça, plus d’excuse! ceux qui n’auront pas allumé leur ordinateur mardi 22 avril dès 21h sur radiomne.com, seront bons pour une sorte de prescription tout droit tirée de l’Exorciste de William Friedkin. C’est-à-dire: va sucer des bites en enfer!

Sucks cocks in hell, motherfucker !

Le Retour du Gamma Goochie N°3 : MY GRANDFATHER WAS A GUITAR HERO by Radio Mne on Mixcloud

Le retour du Gamma Goochie #2 by Radio Mne on Mixcloud

Le retour du Gamma Gouchie émission N°1 by Radio Mne on Mixcloud