Quel devenir pour la Tour de l’Europe ?

Quel devenir pour la Tour de l’Europe ? C’était l’intitulé de la conférence Erasme organisée le 6 octobre 2015 à la Société Industrielle de Mulhouse par le Journal L’Alsace dans le cadre des Journées de l’Architecture.

Ce gratte-ciel de 100 mètres construit à partir de 1969 est devenu depuis son inauguration par le maire de l’époque Emile Muller en 1973 le symbole incontesté de la ville de Mulhouse. On parle de plus en plus d’elle ces dernières années, et souvent de façon négative. Entre rumeurs et infos, la Tour balance … restaurant panoramique tournant fermé depuis des mois, que des Chinois voudraient acheter… pour le transformer en friterie ? … augmentation insupportable du montant des charges, en raison notamment d’une isolation thermique très seventies qui fait exploser le budget chauffage … Grosses difficultés à vendre un appartement dont le prix chute chaque jour … Copropriété qui ne fonctionne plus … Propriétaires de mauvaise foi ne payant plus les charges … Magnifique terrasse de 550m2 à 360° fermée depuis les années 80 … Initiative citoyenne pour sauver la tour à coups de financement participatif … Saut extrême en windsuit (ou écureuil volant) depuis son sommet … Que va devenir le gratte-ciel le plus connu d’Alsace ?

Radio MNE est partie à la rencontre de Michel Spitz, architecte colmarien et conférencier du jour. Nous avons aussi recueilli les impressions de quelques participants. La salle d’honneur de la SIM était pleine, surtout d’architectes, d’étudiants en architecture, et de quelques Mulhousiens, beaucoup habitant la Tour. Ecoutons Michel Spitz avant de promener notre micro dans la salle …

Pour l’amour de la Tour : quel avenir pour la Tour de l’Europe ? by Radio Mne on Mixcloud

Pour en savoir plus : voir l’article du Journal L’Alsace paru le 8 octobre 2015.

Jean-Luc Wertenschlag

Chargé de Multiplier à Radio MNE